FR Sie kommen von Page introuvable ...
FR Zurück zu Ihrer Sektion

Avancement de la date d’entrée à l’école de recrues

Cette année, l’entrée à l’école de recrues d’été est avancée au 25 juin. Ce changement concerne aussi les apprentis qui terminent leur apprentissage cet été et qui enchaînent directement avec l’école de recrues. Or, les contrats d’apprentissage durent généralement jusqu’à fin juillet ou mi-août.

Les recrues reçoivent une allocation pour perte de gain de CHF 62.– par jour. C’est l’employeur qui doit en faire la demande pour compenser le fait que la prestation définie dans le contrat d’apprentissage n’est pas fournie. En règle générale, les dépenses pour l’employeur sont ainsi couvertes. Si l’allocation pour perte de gain dépasse le montant du salaire, l’excédent est versé à l’apprenti.

Etant donné l’avancement de la date d’entrée à l’école de recrues, les demandes de report seront traitées favorablement par l’armée. Les recrues qui doivent encore passer des examens ou participer à des cérémonies de remise de diplômes après le 25 juin 2018 pourront obtenir un congé sur présentation de la convocation à l’examen ou de l’invitation. Sur demande, un congé sera également accordé aux recrues en cas de participation aux championnats suisses de la technique du bâtiment dans le cadre des SwissSkills 2018.

L’avancement de la date d’entrée à l’école de recrues est très défavorable pour les entreprises comme pour les jeunes effectuant un apprentissage professionnel. Les contrats d’apprentissage existants étant fondés sur le calendrier traditionnel, ce changement conduit à des chevauchements inutiles. De plus, l’employeur devra renoncer à son apprenti durant le dernier mois d’apprentissage. Le nouveau calendrier de l’école de recrues d’été entraîne des désavantages pour les PME. L’Union suisse des arts et métiers (usam) a discuté avec la direction de l’armée et a convenu que des propositions de compromis pertinentes concernant le calendrier dès 2019 seront soumises jusqu’à la session de printemps en mars.