logo-wdg

Négociations salariales 2020 : pas d’accord / gel des salaires

Lors de la première séance de négociations, la délégation des employeurs a pris connaissance de la revendication des représentants des syndicats, soit une augmentation de CHF 100.– des salaires effectifs et minimaux, sur la base des données soumises.

Après discussion avec leurs comités, les employeurs ont expliqué aux syndicats qu’ils ne pouvaient malheureusement pas accéder à cette demande. Durant la première séance de négociations, les syndicats s’étaient pourtant déclarés prêts à discuter du montant de l’augmentation. Ils étaient aussi ouverts à d’autres options (prime unique, etc.).

Les employeurs ont montré de la compréhension face aux arguments des syndicats et à la situation difficile dans laquelle se trouvent actuellement les salariés. Ils ont cependant expliqué qu’ils ne pouvaient pas accepter une hausse des salaires car l’évolution économique dans la branche ces prochains mois était trop incertaine et le maintien des emplois prioritaire.