logo-wdg

Votations : recommandations de suissetec

Votation populaire « Pour une immigration modérée » / suissetec recommande le rejet de l’initiative

L’initiative demande une réglementation autonome de l’immigration sans libre circulation des personnes. L’accord sur la libre circulation des personnes conclu avec l’UE doit cesser d’être en vigueur dans les douze mois qui suivent l’acceptation de l’initiative ou être dénoncé dans un délai supplémentaire de 30 jours.

Le Conseil fédéral et le Parlement rejettent cette initiative. Ils estiment à juste titre que renoncer à la libre circulation des personnes avec l’UE menacerait l’emploi en Suisse. L’initiative prend par ailleurs le risque de mettre un terme aux accords bilatéraux I et de remettre ainsi en cause la voie bilatérale poursuivie avec l’UE.

L’ensemble de l’économie, et en particulier le secteur de la construction, profite de la libre circulation des personnes. Les mesures d’accompagnement permettent de limiter ses éventuelles conséquences négatives et de faire prévaloir ses avantages. Pour ces raisons, suissetec recommande de rejeter l’initiative. .

 

Votation populaire du 27.09.2020 « Pour un congé de paternité raisonnable » / suissetec recommande le rejet du projet

L’initiative populaire « Pour un congé de paternité raisonnable » demande que tous les pères exerçant une activité lucrative aient droit à un congé de paternité d’au moins quatre semaines et perçoivent une allocation pour perte de gain durant ce congé.

Le Parlement a adopté un contre-projet indirect comprenant un congé paternité de deux semaines, soumis au vote le 27 septembre prochain.

suissetec estime que le congé paternité ne doit pas être réglé au niveau de la loi. Des solutions adaptées doivent être trouvées au niveau du partenariat social (p. ex. CCT de la technique du bâtiment) ou de l’entreprise.

L’association recommande donc de rejeter le contre-projet.

Dernières informations par rapport au coronavirus
Contact
Urs Hofstetter
Responsable politique et mandats

Coopérative d’achat technique du bâtiment, ISOLSUISSE, association interne, lobbying, associations faîtières nationales